Exil

Ensemble tout va mieux.

Les battements de ton cœur et ton souffle sur ma peau m’apaisent et me donnent du courage.Ta présence enveloppante me ramène à moi-même, dans ces moments si durs où je me laisse glisser dans le noir et le froid. Main dans la main je reprends espoir. Un jour nous aurons chaud et nous vivrons heureux, dans la petite maison au fond du jardin que tu me décrit a l’oreille ; comme pour oublier l’immensité de l’eau et ce bateau qui n’arrive jamais qui dérive sans fin sous la lune endormie, vers ce pays tant espéré qui nous a poussé aux côtés de nos compagnons d’infortune, sur la route de l’exil.