Je vœux .. 2016 !

L’année 2015 est finie depuis quelques jours et la tradition veut que nous présentions nos vœux de bonne et heureuse année 2016.

Alors, chers lecteurs et lectrices, je vous souhaite une excellente année.  

 Je voudrais que cette année soit placée sous le signe de la recherche, du sens des mots perdus. Vous savez tout ces mots dont nous ne connaissons plus l’exact emploi, tellement malmenés par notre vocabulaire devenu si pauvre au fil des ans..

J’aime les mots, leur musicalité, leur sens premier voire second et même tierce pour certains. Ces mots un peu schizophrènes tant ils ont de personnalités. Par exemple : Aimer, célèbre tant utilisé sous diverse forme. Pour les plus jeunes il est même devenu « liker, reduit à une émoticône… Ce mot qui recouvre tant de sentiments, qui nous divise parfois, nous réuni souvent. Aimer, un verbe devenu un vulgaire signe ou marque d’intérêt pour une personne aussi bien qu’une publication sur un réseau social. 

J’aimerai qu’en 2016, Aimer reprenne du sens et que nous lui redonnions toute sa puissance.

Je voudrai aussi qu’en cette année nouvelle, les gens cessent de se diviser. Il est une force qui, l’humanité depuis son avènement jusqu’à aujourd’hui, nous a permi de survivre et de nous reproduire sur terre.. La Solidarité, l’esprit de groupe.  L’unité, la solidarité.. L’homme est un animal social, privé de l’Autre il perd son identité, il est privé de ce qui le différencie de l’animal. 

En 2016, je veux retrouver des mots à la valeur surannée, solidarité, gentillesse, altruisme. Je veux cette année, mettre en œuvre mon identité humaine, à savoir ma capacité d’entrer en contact avec l’Autre, dans le respect de son altérité…

Cet Autre qui me ressemble tant qu’il est tout autant différent. Différence encore un mot de 2016, c’était un Maux en 2015.

Je vœux.

 je veux que les gens cultive leur différence dans le respect de son voisin. Je veux que l’athée puisse débattre de religion avec le croyant. Je veux que les cultes arrêtent de massacrer les hommes au nom d’un être supérieur qui n’est soit disant qu’Amour. Amour, encore un Maux de 2015, que je souhaite mot en 2016.. L’Amour, source des plus lettres, des plus beau ouvrages, romans et musiques. Muse des arts… 

2016, année de l’amour tant 2015 fut celle de la haine.. 

Je veux oublier 2015, je veux gommer cette caricature de société que l’on me propose.. Hommage à nos dessinateurs tombés et à toutes les victimes françaises et de par le monde de ces assassins qui un livre « Saints » à la main tuent des innocents, mettant dans l’embarras le monde, mettant dos à dos des gens qui ne s’apercevaient même pas de leurs différences..

Je veux gommer aussi une expression insupportable, incohérente utilisée un millier de fois, « français d’origine », américain d’ « origine »! Notre société définie les gens en fonction de leurs origines, mais cela n’est vrai que pour les gens issue de l’immigration.. Un français bien blanc ne sera jamais d’origine Auvergnate, d’ailleurs un tueur, cambrioleur ou un malfaiteur quelconque ne sera qualifié de français d’origine.. qu’à partir du moment où il est d’une couleur différente.. Insupportable, nous sommes tous citoyen français, certes avec des origines diverses mais inutile de la préciser. Cela n’ajoute rien… En 2016 je veux une année citoyenne responsable et des médias qui fassent leur boulot. Des journalistes arrêtant de se précipiter à la recherche du scoop. Il est un temps pour informer et surtout pour réfléchir.. Nous privilégions trop l’action au dépend de l’action… C’est une critique que les citoyen américain font au président des États Unis, il réfléchi trop… Symptôme d’une société 2.0… Twittons, publions sans recul, sans vérification. De l’action ! La société, le citoyen nous le demande… Je n’en veux pas de cette société là.. Je veux des intellectuels qui éclairent les opinions, pas des philosophes de plateaux télé mais de vrais spécialistes reconnus par leurs pairs..

Le mot de l’année pourrait-être réflexion…

C’est une année qui sera j’en suis sûr source pour moi d’énervement, de combat et aussi d’immenses joies..

J’espère sincèrement que tout ces mots seront à l’honneur…

Une année , juste une année, essayons, chacun de notre côté de mettre du sens dans les mots que nous utilisons..

Bonne et heureuse année 2016…