Un an 

Ce blog a un an aujourd’hui ! 

   
   

Et tant d’articles encore à écrire, tant de livres à lire.. Tant d’actualité littéraires à découvrir et à partager ! Ce temps et cette douloureuse impression qu’une vie ne me suffira pas à tout lire et relire cette petite liste que depuis mon apprentissage de la lecture j’enrichie. Quand je parle d’apprentissage de la lecture, ce n’est pas l’école.. Non, il y a derrière quelqu’un qui m’a ouvert le monde de la littérature. Les classiques français d’abord, les auteurs contemporains, la Poesie. Je ne remercierai jamais assez cette personne qui aujourd’hui d’un coin de ciel que j’espère infiniment bleu, il continue inlassablement de parcourir encore et encore des volumes de pages. Je me rappelle de cet homme, capable de vous placer dans la même phrase une insanité et un extrait de Faulkner. Un homme fumant dans son fauteuil, un livre à la main, me saluant en me demandant ce que j’avais lu ces derniers temps.

Il me manque ce foutu ancien prof’ de lettres classiques, il m’a tant appris. Il m’a ouvert les yeux sur un monde, il m’a éveillé… Je me rappelle qu’à cette époque, je lisais beaucoup, lectures obligatoires, lectures plaisirs mais j’étais un lecteur encore novice, scolaire n’osant jamais m’arrêter sur une tournure, une image, un mot, me concentrant sur le récit plus que sur le style… 

Et pourtant, tout est dans le style, le mot, la tournure juste. Cet énergumène m’a emmené voir ce qu’il y avait derrière le récit, il m’a fait arrêter sur les mots, un détail de style et m’a expliqué ce que je ne voyais pas. Merci, quel cadeau. Le present d’une vie. Depuis ce jour, je lis toujours plus, mais différemment, n’hésitant plus à, quand c’est possible, consulter les manuscrits originales des œuvres, je m’intéresse davantage à ce que l’écrivain met de lui-même dans son œuvre. Je piste, je recherche les ressemblances, les inspirations dont l’auteur s’est servi pour construire son style. Un savant cocktail parfois..

Ce blog n’aurai jamais exister sans ce vieux prof’ détestable, d’humeur changeante mais d’une incroyable culture et d’une gentillesse énorme. Je lui dois énormément..

Cette première année d’existence est un galop d’essai, il faut que je lui accorde plus de temps… Il faut que je l’améliore aussi.. Peut-être amis lecteurs et lectrices auriez-vous des idées? 

Un an ce n’est rien, l’actualité littéraire continue, cette rentrée nous avons eu 589 nouveaux écrits (romans, essais, biographies, autobiographies…). Le livre se porte bien, les libraires un peu moins. La concurrence est rude avec les géants en ligne et les écrivains, eux qui nous enchantent, ces maîtres du verbes, ces stakhanovistes de la page très peu vivent de leurs plumes. Saviez-vous que beaucoup d’écrivain publiés par de grandes maisons d’éditions sont obligés de travailler le jour et d’écrire la nuit.. Incroyable, facteurs, avocats, infirmiers, docteurs le jour et écrivains la nuit… Seul 5% d’écrivains vivent très bien de leur plume. 

Je pourrai parler de ce sujet des heures durant, cela fera l’objet de nombreux articles… 

Chic, Monsieur vous allez être fier de moi. Je suis un lecteur maintenant !! 

Merci mon ami !