Quand la plume est en panne

Ce soir ma plume est en panne.. L’inspiration ne vient pas. Elle m’a quitté , il y a maintenant deux jours. Impossible d’écrire une ligne. Un mot qui forme une phrase et … Rien le vid, le néant..
J’aimerai la retrouver cette fameuse inspiration, il est peut être temps d’expirer. Ma plume est en mode apneiste, elle a trop plongé en moi, a trop puisé dans mon âme les maux… Peut être que je n’ai plus de maux, que la plume a trouvé un moyen d’exorciser la douleur.
En ce moment la lecture me prend beaucoup de temps, elle m’absorbe.
D’auteur en roman, la virtuosité de ces écrivains anhile ma propre histoire.
Pourtant je l’ai en tête ce roman, les lieux, les personnages, les histoires. Mais dès que j’essaie de le mettre en mots… Rien..
Révolution….
Concentration…
Et réécrire, travailler encore et encore la plume a la main.. Et comprendre le chemin par lequel passe cette inspiration..
Si je croyais en une quelconques divinités, je me prosternerai et la prierai si fort que de l’encre coulerai des stigmates de ma crucifixion sur l’autel d’une page blanche …
Des histoires, des idées, les laisser grandir… Sur les accords d’un prélude de Bach .. Ou sur une étude de chopin.. Revenir à l’essence, ciel..
Archet, gamme… Mots, phrases… Plume, stylo, encre..
Me retrouver…