18 ans….

 

Dix huit ans, un si bel âge .

Tu vas fêter tes dix huit printemps ou dix huit hivers.

Tout est prêt pour toi ma chérie, tes amis vont bientôt arriver. Tu es belle oui ma princesse, si belle que les miroirs sont jaloux.

Si belle ma chérie, que j'ai peur qu'un garçon ne s'en aperçoive et t'emporte loin de moi.

Loin de mes bras dans lesquels tu aimais te réfugier quand plus petites la vie te malmenais. Je pouvais te réconforter, j'avais encore ce pouvoir.

Quand tu es nées ma chérie, tu es devenu la petite fleur qui pousse et embellie le terrain vague qu'etais mon cœur. Je t'es pris dans mes bras, toute neuve, belle comme le jour, épanouie comme une fleur.

Tu sera ma petite Fleur de bonheur.

Voilà l'histoire de ton prénom Fleur.

Nous avons fait connaissance, ma petite chérie, la douceur de ta peau, l'odeur de lait qui émanait de ta petite personne. Ma petite fleur de lait et tes merveilleux sourires, un ange qui sourit aux siens, qui m'emplissaient de joie à chaque fois. Quand le cœur triste, j'erre comme une ombre dans le jardin, quand tu me laisse seule, le souvenir de ton sourire me redonne espoir en la vie. Les premiers mots, les premiers pas, tes premiers bobos, je n'ai rien oublié. Tout est là en mémoire et en ce jour, tout me reviens. Que de chemin parcouru.

De ta beauté, de ta gentillesse, de tout ce qui te fait aujourd'hui, j'en suis un peu responsable. Tu es une si belle plante aujourd'hui. Tu as poussé à l'ombre de mon cœur, réchauffé à l'amour que je t'ai apporté. Tu t'es épanouie comme la plus belle des plantes, ma petite Fleur. Maintenant tu es une jeune fille.

Fait moi une promesse ma fille, ne m'oublie pas. La vie va nous séparer, tu vas faire ta vie, avoir des enfants, fonder une famille. Gardes moi prêt de toi dans un coin de ton cœur, un petit replis de ton âme. Cela m'aidera.

Oh regardes je pleures maintenant, alors que c'est une journée mémorable. Ta journée mon ange.

Tu sais, il fait un temps superbe pour ton anniversaire, le printemps est là. Ce sera une merveilleuse fête. Le gâteau est commandé, un fraisier, ton préféré. Et les fleurs sont prêtes.

Des pensées, pleins de pot de pensées vont orner les tables. J'ai tellement hâte de te voir rayonnante dans ta jolie robe. On l'a choisi ensemble, à la mode… Enfin a ta mode, ce qui me rappelle que je n'ai plus dix huit ans. Je me fais vieille mais ta jeunesse me redonnes un peu des années perdues sans t'avoir dans mes bras.

C'est ta fête.

Tu vas danser, rire et pleurer de bonheur ma délicieuse Fleur.

Dix huit ans.

Comme à chaque vingt huit Avril, Jean la voyait se mettre dans tout ses états. C'était un jour particulier aujourd'hui, son anniversaire. Fleur allait avoir dix huit ans. Il la regardait rire cette maman, tellement heureuse que des larmes ruisselaient le long de ses jous. Elle semblait réellement heureuse, souriant au ciel. Les cadeaux emballés à ses pieds, un bouquet de fleur à la main. Trop loin, il ne pouvait saisir les mots, mais il ressentait l'émotion de cette femme.

Au début, il la prenais pour une folle mais au fil des années il a appris à l'aimer. Sa douceur pour Fleur l'avait conquis. Fleur, cette petite il l'a connaissais presque. Tant de beauté ne laisse pas un homme froid.

Il regarda la femme s'éloignait. Il la salua comme on salut une vielle connaissance, après tout cela fait cinq ans qu'il la connaissait. Il ignorait son prénom, ne savait rien d'elle mais il avait de la tendresse pour elle. Son cœur de papa devait vibrer devant cette hommage d'une mère aimante. Après tout il connaissait Fleur lui aussi.

Il s'approcha de Fleur, et comme cette femme, lui fêta son anniversaire à sa façon.

Un bouquet simple et sobre déposé dans un vase à côté de la photo de Fleur.

Il lût à haute voix encore une fois et comme chaque année.

« Fleur Delorme né le 28 avril 1996 nous a quitté le 20 Mars 2009 »

Bonne anniversaire Fleur.

Dix huit printemps qui transforment la vie en dix huit long hivers.

Dix huit ans…